SAMEDI 2 MARS

3H00 du matin : le vent fort pousse les glaçons contre la coque. Il faut les repousser avec l’annexe, au moteur. 3h de combat contre les éléments. La nuit est courte pour l’équipage.

Le jour se lève, le vent se couche. Nous partons en ballade sur les hauts de Port Charcot, vers le Cairn. Le point de vue est exceptionnel, encore une fois, embrassant le cimetière d’iceberg et l’archipel à 360°. A la redescende nous découvrons la lettre « F » dans la pierre. « F » ni pour Fred, ni pour Franck mais pour le « Français » nom du bateau du Commandant Charcot lots de son expédition. Cette marque servait de marégraphe. Quelques notes d’accordéon nous parviennent de l’Ile d’Elle. Jean Yves en répétition pour un concert Antarctique?

En début d’après midi nous appareillons pour Hoovegard, point sud de notre périple. La route nous fait passer au travers du cimetière d’Iceberg. Mise à l’eau avec les léopards de Mer. Un nouvel instant où les superlatifs sont restrictifs… Il y a une réelle interaction entre l’homme et l’animal…Un jeu… Une danse sans contact, juste un charme… L’animal nous charme, nous teste sans agressivité…
Nous repartons. Un transit au milieu de cathédrales de glaces vers notre mouillage… Un ketch est déjà là.

Franck

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*