JEUDI 7 MARS

2h 30 du matin. Le bateau me berce doucement par le travers. Puis plus rien, le calme. La renverse de courant, le vent tombe. Le courant se lève. Un coup sur la coque, puis deux…des frottements…le pack vient vers nous. Quelques impacts plus forts. Je monte sur le pont, pas inquiet. Jean-Yves reste couché. Le courant de 2 nœuds environ fait passer la glace le long du bord. Ciel étoilé, Orion et la Croix du Sud brillent dans une Mer sans ride où se reflètent les montagnes. Les Glaciers grondent. Spectacle fascinant.
8h00 réveil. Un tour sur le pont. Un rorqual de Minke en ballade. Il doit manger, les sternes piquent dans ses alentours. On sort du mouillage. 3 baleines dorment, une mère, un petit et un ado. 2h avec elles, Laurent en tête de mat, Fred sur le pont, immortalisent les scènes inoubliables…
Prochaine chronique…un orque !

Franck

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*