MARDI 26 FEVRIER

Nous quittons Melchior et naviguons à travers le Brash, le Bourguignon en français, la glace à la dérive produite par la fonte des glaciers. Prochaine escale, Port Lockroy. Une baie protégée par le Mont Français, point culminant de la péninsule Antarctique, 2800 m. Au centre de la baie, une paire d’îlots et dessus la première base Anglaise de la région, la base « A » de Port Lockroy. Fondée à l’origine pour surveiller d’éventuels mouvements de navires allemands durant la seconde guerre mondiale. Abandonnée, elle est aujourd’hui réhabilitée et habitée 4 mois d’été par des Écovolontaires qui accueillent les visiteurs de passage dans leur petit commerce dont les revenus servent à financer les rénovations des bases Antarctiques abandonnées.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*